U Pastizzu

Le Pastizzu

Les ingrédients :

Pour le flan :

      • 50 cl de lait entier
      • 8 œufs
      • 100 g de sucre en poudre
      • 1 citron non traité
      • 4 tranches de pain rassis

Pour le caramel :

      • 125 g de sucre semoule
      • 5 cl d’eau
      • quelques gouttes de citron

Etape de la recette :

La préparation des storzapretti

La recette est un peu longue. C’est normal. Il faut du temps pour mitonner de bonnes choses. A vos montres : comptez 30 minutes de préparation et 10 à 15 minutes de cuisson. Sans plus attendre, passons à la recette des storzapretti. Relevez vos manches, c’est parti !

Les blettes

Commençons par les blettes. Seules les feuilles des blettes seront utilisées pour la recette (gardez les cotes pour un autre plat). Une fois les blettes lavées, coupez leur les feuilles. Faites-les cuire pendant 3min dans de l’eau salée. Égouttez-les bien. Puis plongez-les dans une bassine d’eau glacée. Cette étape, appelée « le blanchiment » chez les pros, permet d’éviter les changements de couleur. Grâce à ça, vos feuilles de blettes resteront bien vertes. Appétissant. Placez ensuite les feuilles sur un essuie-tout ou un chiffon, pour absorber l’eau restante. Hachez les blettes, les brins de menthe et le persil.

La pomme de terre

Occupons-nous maintenant de la pomme de terre. Epluchez-la puis coupez-la en petits morceaux. Plongez-les dans de l’eau bouillante salée pendant une dizaine de minutes. Quand les morceaux de pomme de terre sont cuits, mettez-les dans un grand saladier et écrasez-les à la fourchette avec le brocciu. Vous sentez cette bonne odeur ? Ajoutez alors l’œuf et le hachis d’herbes. Assaisonnez à votre convenance avec du sel et du poivre. Mélangez le tout.

Les boulettes

Attention, place à l’étape délicate : la réalisation des boulettes. Etalez de la farine sur votre plan de travail. Avec la préparation à base de brocciu et de blettes, faites de petites boulettes… avec les mains, bien sûr ! Roulez-les ensuite dans la farine pour faire tenir le tout.

Plongez vos boulettes toutes fraiches dans de l’eau bouillante salée. Et là, c’est une affaire de mathématiques : les storzapretti ne doivent pas se toucher dans l’eau. Sinon, elles risquent de rester collées entre elles… pas très pratique au moment de la dégustation ;) Le mieux est d’en plonger 2 ou 3 à la fois. Plus long mais efficace.

Une fois que les boulettes remontent à la surface, c’est le signe qu’elles sont cuites. Sortez-les alors délicatement à l’aide d’une écumoire. Déposez-les dans un plat à gratin.

La cuisson des storzapretti

Dans votre plat à gratin, nappez avec du fond de sauce jusqu’à mi-hauteur. Saupoudrez vos boulettes de fromage râpé. Enfournez le plat à mi hauteur pour que les storzapretti soient bien gratinées mais pas roussies. L’attente ne sera pas longue. 10 à 15 minutes plus tard, c’est prêt ! Enfin.

La dégustation des storzapretti

A Bastia, les storzapretti se servent traditionnellement avec une viande en sauce. Mais rien ne vous empêche de les accompagner avec une viande grillée pour un repas plus léger. C’est tout aussi bon. L’important, c’est que vous vous régaliez, non ?

Recette tirée de http://castagniccia-maremonti.com/fr